Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/10/2016

À Melrand, l'usine Lydall veut encore grandir

À Melrand, l'usine Lydall veut encore grandir

 

Dans une ancienne papeterie, la société emploie 95 salariés à Melrand et compte embaucher en 2017. Elle exporte dans 36 pays des filtres et isolants pour blocs opératoires, cabines d'avion...

 

L'entreprise

 

Ils sont présents dans vos aspirateurs, les plafonds des blocs opératoires, les cabines des avions, les centrales de traitement d'air ou encore les masques à gaz...

C'est à l'usine Lydall, située à Melrand, que sont fabriqués des milliers de rouleaux de non-tissés servant dans toutes sortes de filtres et d'isolants.

Il y a 25 ans, le groupe américain, côté en bourse, a pris ses quartiers dans cette ancienne papeterie nichée sur les bords du Blavet. Redonnant un second souffle à cette industrie installée depuis plus de 140 ans en pleine campagne, entre Pontivy et Lorient.

« Notre usine, avec 95 salariés en CDI plus l'emploi intérimaire, est la plus productive du groupe », explique Hervé Le Port, son directeur.

A l'export dans 36 pays

Les non-tissés de Lydall Melrand partent dans le monde entier. « Nous travaillons dans 36 pays, dont beaucoup d'européens, mais nous exportons aussi vers la Turquie, le Moyen-Orient, l'Inde, la Chine, l'Afrique du sud... », indique Pascale Blanckaert-Topdjian, directrice des ventes Europe.

Production continue en 2017

Bien que disposant de 15 000 m² de bâtiments, l'entreprise est à l'étroit dans ses locaux historiques. « De mi-février à fin novembre, l'usine fonctionne 24 heures sur 24, explique son directeur. En 2017, elle devrait tourner à temps plein toute l'année. On va devoir s'agrandir et embaucher ».

En parallèle au service existant au siège du groupe Lydall, aux Etats-Unis, quatre salariés travaillent à la recherche et au développement. Si ouvriers et techniciens sont aisément recrutés localement, l'usine a plus de mal à trouver des ingénieurs et du personnel d'encadrement.

Un nouveau défi pour cette entreprise en pleine expansion.

Historique

 st riv.jpg

1874 Construction de la papeterie de Saint-Rivalain, sur les bords du Blavet. L'usine produit des papiers d'emballage alimentaire, jusqu'à sa fermeture en 1959.

1961 Le groupe Texon, bien connue pour son carton épais du même nom, rachète l'entreprise.

1988 Texon devient Axohm.

1991 Rachat d'Axohm par Lydall.

2011 L'usine de Melrand fête cette année-là un demi-siècle d'activité en continu.

Les commentaires sont fermés.