Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/09/2016

Le festival des mots maillons

 

Ce vendredi 30 septembre à 20 h

au village de l'An Mil à Melrand.

La Dictée dingue, préparée par le « Komité Orteaugrafic ».

Participation gratuite. 

Un festival qui joue avec les mots

Festival du 4 au 16 octobre.

Programme complet sur internet : lesartspaisibles.net

Il s'appelle « Les mots maillons » et joue avec la langue française. Il débute ce soir par la « Dictée dingue » à Melrand.

 

Le rendez-vous

Ce festival est organisé par la compagnie Les arts paisibles, de Melrand, que dirige Lionel Epaillard, comédien et auteur. Il se déroule dans six lieux différents et se veut intimiste. « Ce sont les manifestations modestes qui concourent le mieux à la qualité du lien social », estime-t-il.

Cinq spectacles

Comme le nom l'indique, les mots sont au cœur de la programmation. Pour Lionel Epaillard, « la défense des langues et de leurs richesses est une priorité dans un monde où l'art de la nuance se dégrade au profit des interprétations primaires et brutales ».

Dans cet esprit, cinq spectacles seront présentés par quatre troupes, dont celle des Arts paisibles, à Pontivy, Mûr-de-Bretagne, Melrand et Cléguérec.

Nouveauté 2016 : la présentation de « Pierres du souvenir ». Elles ont été réalisées par huit jeunes réfugiés afghans, lors d'un atelier lapidaire, l'été dernier, dans une maison des jeunes de Wasserburg, au bord du lac de Constance en Allemagne. Sur une face de la pierre, ils ont inscrit un souvenir de leur pays et sur l'autre, ils l'ont dessiné. Le public breton sera invité à leur répondre et l'exposition repartira en Allemagne « en prélude à une longue chaîne européenne d'amitié bien mots-maillonnée ».

 

Les commentaires sont fermés.