Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/07/2016

Une exposition digne de l'arche de Noé

Du 16 juillet au 26 août, exposition à l'Atelier de Marie Godest,

du mercredi au samedi, de 16 h 30 à 19 h, à Melrand.

Chez Marie Godest, à Lann Georges, une nouvelle exposition sur le thème des animaux est à découvrir. Quatre artistes y participent.

 

Le rendez-vous

 

Nouvelle exposition sur le thème des animaux chez Marie Godest, à Lann Georges, Melrand. C'est chaud, c'est vivant, et ça se regarde à l'Atelier jusqu'au 26 août, du mercredi au samedi de 16 h 30 à 19 h. Quatre artistes se sont réunis pour présenter leurs oeuvres dans des styles variés et complémentaires, alliant compositions picturales à de la sculpture fantasmagorique.

Richard Martinez

« Mue-gale » et horlogerie, ossatures métalliques et phosphorescentes, œil de calamar, tentacules brillants, machines à vapeur animales, c'est là tout l'univers que propose Richard Martinez, fan de Burton et de steampunk, dans ses modules acier, pour un art qu'il qualifie de « retrofutur ». Sculptures à base de matériaux de récupération, assemblages complexes. L'œil se balade et cherche à l'intérieur de la bête tous les mécanismes qui la rendraient vivante pour un peu qu'un bon génie passe par là.

Dy Lay

Dy Lay, elle, artiste timide et discrète, pose là son art tout en légèreté et en imagination. On ne sait que regarder tant elle propose de diversité créative. Elle revisite des œuvres de grands peintres en une série souris, ou « charivari » : ensemble de chats peints représentatifs de grands sentiments. Quelques clins d'œil poétiques aux grandes icônes pin-up vintage des années 30 et 40 dans des illustrations fines, racées et « souriesque », accompagnent le brin de folie d'une suite de portraits afro-souris, la « black mice attitude » comme elle la nomme en riant. Un monde éclectique qui enchantera les amoureux de la fantaisie.

Catherine Le Lan

Catherine Le Lan, en amateur et pour sa première exposition, présente une série d'animaux à l'aquarelle. Elle dira avec humour qu'« elle aime l'aquarelle parce qu'on ne revient pas dessus. Si ce n'est pas bon, on jette, tant pis ». Recherche de la justesse donc, et série fine, vaporeuse, aux visages expressifs, rendant justice à toute cette faune en quelques lavis colorés.

Marie Godest

Quant à Marie Godest, l'organisatrice, on la sait imaginative, on l'aime travaillant l'or et le rouge, peignant en relief sur des sacs, un paravent ou un fauteuil. On la connaît dans ces représentations rondes et drôles de poules diverses, et elle nous régale cette fois sur mille supports différents en explorant le monde animal dans sa globalité. Qui du mérou, concurrencera la libellule ou le cochon côtoyant l'Elégante. Le tout dans des tons chauds, toujours ouaté et un peu baroque.

 

 

Les commentaires sont fermés.