Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/07/2016

L'approbation du Scot se fera en septembre

 

Jeudi 7 juillet, s'est déroulée la réunion du Comité syndical du pays de Pontivy. Parmi les points soulevés, la date butoir d'approbation du Schéma de cohérence territoriale.
Une enquête publique s'est déroulée du 29 avril au 31 mai 2016 pour connaître l'avis des citoyens sur le projet de Schéma de cohérence territoriale.
Le site internet a connu une forte fréquentation avec 641 visites, les permanences ont reçu 47 personnes et 60 observations ont été notées.

 

Le 7 juin, le président de la commission d'enquête, Jean-Charles Bougerie, est venu exposer les remarques émanant de l'enquête. Suite à ces dernières, le comité du Schéma de cohérence territoriale (SCOT) a réagi et a transmis les positionnements au président de la commission d'enquête pour qu'il émette son avis. Cet à quoi un délai supplémentaire de 18 jours est demandé, pour la remise de l'avis de cette commission.

Le 23 août, le comité se réunira pour analyser l'avis de la commission d'enquête et ajuster le projet.

Le 2 septembre, une réunion des Personnes publiques associées (PPA) se positionnera sur les remarques émanant de l'enquête publique. L'approbation du SCOT par le comité syndical devrait intervenir le 19 septembre.

Un guichet intercommunal

Les territoires ont été interpellés par l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) et la Région Bretagne pour mettre en place des plates-formes de rénovation locale, alliant politiques de l'habitat et énergie.

Pour ce faire, il a été évoqué la création de guichets intercommunaux, afin de faciliter les démarches des habitants pour leurs projets de rénovation. Avant de les construire, Pontivy Communauté souhaite estimer les coûts que va nécessiter leur création. Le bureau du Pays va donc lancer les demandes de subvention et un recrutement temporaire spécifique à cette étude.

Déséquilibre dans l'avancement des projets

Depuis un an, huit Comités unique de programmation (CUP) ont été organisés et 34 projets ont été instruits avec réservation de crédits pour le pôle aquatique de Baud Communauté.

La programmation voit 55 % de l'enveloppe régionale affectée jusqu'en 2016, 65 % de l'enveloppe du Fonds social européen en France (FEDER) affectée jusqu'en 2020 et 6 % de l'enveloppe LEADER, programme européen de développement rural.

On observe un déséquilibre dans l'avancement des projets enfance/scolarité et santé qui vont manquer de crédits avant la revoyure, ce qui nécessitera un basculement de crédits et donc, un passage devant la commission permanente du Conseil régional. Des incertitudes existent quant à l'éolien et la méthanisation dans le cadre des transitions énergétiques.

Alerte sur l'appel à projet LEADER

La Région, alerte sur l'appel a projet LEADER « petites chaufferies bois à granulés » car le pilotage national ferait entrer en concurrence les collectivités. De fait, la Région ne veut pas engager sa responsabilité dans la gestion de fonds européens et invite le Pays à la prudence en signalant ce risque aux porteurs de projet.

Subventions accordées sur le projet Mil Tamm

Le syndicat mixte du pays de Pontivy met en œuvre depuis 2009 un projet de développement culturel de territoire. Dans le cadre du projet Mil Tamm des subventions ont été accordés pour leurs programmations culturelles à : 1 000 €, aux jeudis de Quélven ; 1 000 €, à MCC concert de jazz ; 1 000 € au Bugalé de Melrand et 500 € pour les rendez-vous blancs de Sainte Brigitte (aide aux défraiements et à la technique).

Les commentaires sont fermés.